À propos d'InukTIC

  Historique     Équipes     Nous joindre     Les droits     Conditions d'utilisation     Confidentialité  

 
InukTIC s’adresse d’abord aux étudiants et aux enseignants du réseau collégial. La version anglaise d’InukTIC est une adaptation de la version française. InukTIC donne accès gratuitement à des modules de formation en ligne évalués à l’intention des cégépiens. Les collèges pourront utiliser les modules en fonction des approches didactiques qu’ils privilégient et la maîtrise de ceux-ci pourra mener à un certificat délivré par l’établissement. Les modules peuvent être utilisés par les services de formation continue des collèges et dans les ordres secondaire et universitaire. En outre, les enseignants du réseau collégial peuvent y faire appel pour développer leurs propres habiletés TIC et informationnelles. L’accès est gratuit et ouvert à tous, tout internaute quel qu’il soit peut donc en profiter.

Le projet InukTIC est une production du Cégep de Lévis-Lauzon, grâce à l’initiative de Jacques Belleau, adjoint à la direction des études du Cégep, en collaboration avec la Fédération des cégeps et de Nicole Perreault, animatrice du réseau des répondantes et répondants TIC (Réseau REPTIC) à la Fédération.

InukTIC a été développé grâce à une subvention du fonds Inukshuk qui vise à améliorer le contenu et la connectivité relativement à Internet et à l'apprentissage. Il s’appuie sur les travaux d’un comité du Réseau des répondantes et répondants TIC qui a conçu un profil TIC des étudiants du collégial.

Le Centre collégial de développement de matériel didactique s'est engagé comme membre du comité de gestion, dans l'hébergement et le soutien du projet une fois le développement terminé.

Le lexique est la fusion de l'apport de l'équipe d'InukTIC et du lexique du site Logiciels éducatifs. Une bonne partie du code pour gérer le site, faire fonctionner l'évaluation et la publication des ressources a été emprunté au site Logiciels éducatifs.

Nous appliquons les rectifications orthographiques du français de 1990. Comme l’orthographe est une bonne habitude, il peut persister de vieilles graphies sur notre site, on ne nous en tiendra pas rigueur.

Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec a assumé le financement de la traduction de ce projet en utilisant les contributions prévues à l’Entente Canada-Québec relative à l’enseignement dans la langue de la minorité et à l’enseignement des langues secondes.